Lecture : 7 mins4 types de formation : lequel convient à votre entreprise ?

Si une organisation était un organisme, son cœur serait les personnes qui la composent. C’est pourquoi, toute organisation qui souhaite réussir doit participer activement à l’amélioration des compétences et de la confiance en soi. Encore faut il savoir quels types de formation existent et à quoi correspondent-ils ?

Le monde de la formation est flou : dans cet article nous allons tâcher de l’éclaircir.

Le perfectionnement professionnel devrait être une priorité absolue. Nous en sommes souvent loin, je vous l’accorde. Pourtant tout le monde est conscient que des employés stimulés seront plus engagés et efficaces et cela aura des effets sur la performance des entreprises.

De nombreuses entreprises butent car elles ne savent pas vraiment quel type de formation mettre en œuvre. Bien souvent leur choix se portent sur le premier résultat : la formation externe, appelée inter-entreprise.

Pourquoi ? En premier lieu, la facilité d’organisation, chaque employé pouvant avoir sa formation. Ensuite car les organismes les mettent plus en avant, car elles sont beaucoup plus rentables pour eux.

Pourquoi ne pas s’en contenter si on est prêt à dépenser beaucoup ? C’est la grande distribution de la formation. Nous pourrions dire qu’elle est la formation industrialisée. Elle est impossible à réellement personnaliser. Et en plus vous la payez au prix fort, ce qui est très étonnant. (Aux Etats-Unis, les prix sont de l’ordre du tiers de ceux pratiqués en France).

Les deux véritables questions à se poser sont :

  • Quels sont les besoins des collaborateurs ?
  • Quelles sont les contraintes de l’équipe et de l’entreprise ?

Et malheureusement, quand il s’agit de formation, ce sont souvent les contraintes qui décident plus que le besoin.

Par exemple, si un employé a besoin d’une formation pratique, mais qu’il ne peut s’absenter 5 jours consécutifs, alors il fera avec la souplesse des cours en ligne. Tant pis pour la pratique… Parfois, cela pourrait valoir le coup de trouver des solutions aux contraintes. Avec un large éventail de modes de formation disponibles, il serait important que votre entreprise identifie celui qui donnera les meilleurs résultats.

En voici les 4 principaux :

Formation en entreprise (formation intra-entreprise et interne)

Les formations en entreprise sont souvent populaires auprès des grandes entreprises qui ont les ressources nécessaires pour les offrir. Celles-ci peuvent adapter leur organisation pour former plusieurs personnes en même temps. Cela est plus difficile pour les PME, mais certaines, plus au courant du champs des possibles, réussissent à faire ce choix.

Ces formations peuvent faire partie intégrante de la vie en entreprise, certaines entreprises comme Accor ou Veolia mise énormément sur ce mode de formation.

Ce type de programme, offert dans un environnement familier entouré d’autres collègues, permet au personnel d’appliquer l’apprentissage en milieu de travail directement. De plus, la formation est sur mesure, adaptée aux besoins des collaborateurs dans l’environnement de l’entreprise.

Ces formations qui ressemblent souvent à des ateliers de travail peuvent être animées par deux types de formateur. Du personnel interne, formateur de profession ou un employé qui fait cela à mi-temps. Ou bien par des formateurs externes, qui partagent leurs expertises.

Dans le premier cas, cela permet de réduire encore les coûts et l’employé a l’avantage de maîtriser le contexte de son entreprise. Mais cela peut aussi s’avérer être son point faible.

Le formateur externe peut en effet fournir un point de vue avec un recul précieux, et il a l’avantage de ne pas avoir d’œillères.

De plus, le formateur externe est souvent plus à jour sur les techniques, et il peut aussi très bien connaitre son client. Il est fréquent qu’un bon formateur travaille pendant des années avec une même entreprise.

En complétant les exigences de la formation, aussi bien avant celle-ci pour la personnaliser que pendant et après en partageant, l’entreprise qui fait ce choix favorise l’esprit d’équipe.

L’organisation de formation en interne offre aux employés le cadre le plus pratique et efficace pour apprendre et s’engager.

En revanche pour offrir la meilleure expérience d’apprentissage possible à votre équipe, l’organisation exige une implication préalable.

Avec un formateur interne ?

Si vous souhaitez avoir un formateur interne à l’entreprise vous aurez besoin de solides ressources administratives et un engagement à fournir un contenu actualisé, pertinent et de façon appropriée. On ne s’improvise pas formateur !

L’un des écueils de ce mode est le risque que des pratiques démodées soient transmises à la génération suivante, perpétuant les problèmes existants plutôt que d’apprendre de nouvelles solutions.

Ne faites pas le choix d’avoir 100% de formateurs internes, cela est nuisible sur le long-terme.

La formation en entreprise : Le meilleur rapport qualité-prix.

Les formations en entreprise peuvent offrir des économies phénoménales. On pense tout de suite que cela minimise les frais de déplacement (un formateur contre plusieurs employés) mais ce n’est pas le plus important. Bien que le formateur prenne en compte le travail pour adapter la formation au besoin précis de l’équipe à former, cela devient intéressant à partir de trois employés (parfois même à partir de deux).

Par exemple, sur une formation de 2 jours à 1 200 € par personnes en externe, vous pourriez la payer 3 000€ pour que le prestataire la réalise en interne pour 8 collaborateurs soit une économie de 6 600 € ! Cela vaut bien les quelques heures d’implication en plus, non ?

Si vous pensez qu’il est difficile de trouver de bons formateurs, je vous invite à essayer la plateforme de recherche de formations en entreprise que nous avons conçue pour y remédier :

BigSchool

E-learning et Blended Learning

Contrairement aux cours en groupe, les cours en ligne peuvent être suivis, pendant les pauses, tôt le matin, tard le soir, dans l’intimité de la maison, à un moment et à un lieu qui convient à l’individu. Cela ne veut pas dire qui convient à l’apprentissage mais quand on n’a pas le choix… 

En outre, il est possible d’allier e-learning et formation en présentiel. On parle de blended learning. Les aspects théoriques sont donc fournis sous forme de contenu en ligne, et la mise en pratique est faite avec un formateur.

Avec la quantité astronomique d’entreprises de formation en ligne, il peut être très simple de trouver un cours solide ciblé sur votre créneau industriel, surtout si vous pouvez la faire en anglais. Il est souvent simple de trouver des retours sur ces formations.

Pour que votre personnel en tire le meilleur parti, assurez-vous également que le certificat ou l’accréditation soit reconnu par l’industrie. Cela peut améliorer l’employabilité de vos collaborateurs.

Bémol important de l’e-learning : La faible performance

Les cours en ligne peuvent être en grande partie autogérés, et il est donc important de susciter une grande motivation chez les apprenants. Il est difficile d’encourager ses employés à poursuivre leur apprentissage de manière impliquée, c’est pourquoi certains préfèrent une approche plus inclusive et plus engagée avec un mentor en face à face.

Les raisons sont simples à comprendre. La souplesse de l’e-learning fait que l’on étudie par petites séquences et cela dans le brouhaha. Finalement, nous ne sommes jamais pleinement concentrés. Qui plus est nous n’avons pas l’effet de groupe qui entraîne (non, une discussion sur un chat n’est qu’un ersatz, cela fait pas un effet de groupe). Ces 3 inconvénients font que la performance en pâtit, et le taux d’abandon est élevé.

Actuellement l’e-learning permet à certaines entreprises de se donner bonne conscience et c’est dommage, car cela pourrait être un outil formidable en complément des modes de formations en face à face.

2 conseils pour améliorer la performance de l’e-learning

Si vous faites de l’e-learning au sein de votre entreprise, mon premier conseil serait de donner un cadre et du temps à vos employés pour leur permettre de se concentrer.

Deuxièmement, sans mise en pratique, l’intérêt est limité… On n’apprend pas à faire du vélo en regardant une vidéo ! Cela est vrai dans tous les domaines : on apprend en pratiquant.

« Tu me dis, j’oublie, tu m’enseignes, je me souviens, tu m’impliques, j’apprends » 

Benjamin Franklin

Si l’efficacité de l’apprentissage vous intéresse, vous pouvez télécharger gratuitement « Le guide pour des formations inoubliables »

Formation externe (ou inter-entreprise)

La plus répandue. Mi-formation mi-vacances, d’autant plus qu’en France elles sont souvent faites pendant les heures de travail. Ici, la formation est plus importante que l’apprenant que l’organisme ne connait presque pas.

Les avantages pour les apprenants sont de prendre l’air, et ils ont la possibilité de réseauter avec d’autres apprenants.

Si elles sont suivis régulièrement, ces formations peuvent être utiles pour maintenir l’enthousiasme de vos employés et rester à jour dans son domaine ou apprendre un point en particulier. Mais elles ne suffiront probablement pas aux employés qui souhaitent apprendre et devenir bons rapidement pour mettre en pratique.

Elles nécessitent un travail personnel très supérieur et l’opportunité en entreprise de faire des tests et d’avoir le droit à l’échec. Ce qui est rarement possible.

Conférences

Les conférences s’attaquent au problème de l’actualisation des connaissances en offrant un aperçu général rapide et aussi des occasions de réseautage souvent très appréciées. Peu d’endroits permettent de rencontrer des gens avec lesquels il sera facile d’échanger et de discuter.

Les conférences ne conviennent pas à toutes les entreprises. Les frais de déplacement, parfois à l’étranger, peuvent s’avérer élevés, et il se peut que des événements spécialisés propres à votre secteur d’activité ne se produisent pas régulièrement.

Conclusion

Chaque mode de formation a des intérêts et ne peut être réalisé qu’en respectant les contraintes de l’équipe (sans trop en faire, on ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs).

La décision dépendra d’une analyse des ressources de l’organisation et de la meilleure approche pour chaque employé en fonction du contexte à un moment précis.

Chaque mode de formation représente un investissement, financier ou temporel, mais cela est très variable.

Il est essentiel que vous impliquez vos collaborateurs dans les appels d’offres puis de les soutenir tout au long du processus d’apprentissage qui continue bien après la formation !

Image Newsletter formation

Si vous trouvez l’article intéressant, faites-en profiter votre réseau :

Votre avis nous intéresse. Qu'en pensez-vous ?