Lecture : 5 mins15 techniques pour améliorer vos formations

Trop de formations sont inutiles car il n’en reste rien. Que vous soyez responsable formation ou prestataire, vous devez connaitre les techniques pour que former soit bénéfique et développe des compétences. Cet article va vous aider à dynamiser vos formations.

Les techniques présentées vont vous permettre d’améliorer vos formations ou peuvent vous servir de critères pour choisir entre plusieurs propositions de formation.

Comme vous le verrez, il est plus important de se concentrer sur le stagiaire que sur la formation.

Et si certains de vos prestataires ne font rien de cela, je vous invite à faire un tour sur BigSchool pour trouver vos prochains partenaires.

Ces techniques sont extraites du guide pour des formations inoubliables.

IMG Guide pour améliorer ses formations

Une formation n‘est pas une conférence ! 

De nombreux éléments sont importants, dans le cadre de ce guide je m’étais penché sur trois fondamentaux tirés des découvertes des neurosciences. Il s’agit de l’envie, de la concentration et de la mémoire. Aidé de la psychologie et du comportementalisme voici des solutions qui ont fait leurs preuves dans de nombreuses entreprises.

Dans le précédent article « 6 étapes pour organiser une formation efficace« , nous nous sommes intéressés à ce qu’il faut faire avant la formation pour l’améliorer. Aujourd’hui vous allez découvrir des techniques, règles et astuces pour rendre une formation exceptionnelle.

Bien sûr, l’expertise du formateur est une condition sine qua non ainsi que l’adaptation du plan de la formation aux besoins de l’entreprise et du stagiaire. Mais cela peut être insuffisant, les moyens pédagogiques sont ce qui fait la différence pour passer d’une formation intéressante à une formation efficace qui amènera le stagiaire vers une nouvelle maitrise.

Comment faire pour que le savoir reste et devienne compétence ?

Les 15 techniques

1. Faire vivre une expérience

Mettez en scène. Il faut faire vivre une expérience d’apprentissage.

2. Parler de l’apprenant

Le stagiaire est le cœur de la formation, parlez-lui de lui et de son travail. Faire le lien avec sa vie de tous les jours. Il est le centre !

3. Solliciter 3 sens

au moins, en réel et par l’imagination.

4. Appliquer la règle des 10 minutes

Selon les recherches de John Medina, neuroscientifique, on ne peut se concentrer sur un sujet linéaire que 10 minutes environ. Il est donc nécessaire pour y remédier d’avoir des variations de rythmes et des ruptures comme dans les films. Essayer de surprendre avec un peu d’inattendu.  Variez les rythmes, les supports (papiers, slide, audio, vidéo, sans) , les activités (exposer, exercices individuels, jeux, mises en situation, travaux de groupe, travaux de réflexion, le formateur pose des questions, les stagiaires en posent, les débats entre stagiaire, un peu d’humour (avec précaution et pertinence)…

5. Les faire bouger 

Faire des activités de groupe, c’est très stimulant, on bouge, c’est social, on se concentre car d’autres comptent sur nous, c’est génial.

6. Faire digérer

Après un moment complexe vient la simplicité voire une pause, ou une répétition (le digestif)

7. Raconter des histoires

Le fameux storytelling a 3  bienfaits, cela suscite les sens et les émotions idéales pour une bonne mémorisation, et cela  rend concret quelque chose qui pouvait semblait ne pas l’être.

Vous pensez que sur un sujet ce n’est pas possible ? Pensez aux vendeurs d’assurances. Il vous vend un contrat de 15 pages et vous parle d’une pauvre petite fille qui après un malheureux accident a été immobilisée. C’est triste et inquiétant, mais comme ses parents étaient justement venus dans cette agence 1 semaine avant, la petite a quand même pu continuer sa scolarité à domicile et elle a retrouvé une situation normale sans perdre une année.

8. Faire simple 

Racontez des histoires ne signifie pas rendre complexe. Faire simple et synthétiser est un véritable travail qui aidera les stagiaires à mémoriser. Comme l’a si bien écrit Blaise Pascal à propos d’une lettre trop longue « Je n’ai fait celle-ci plus longue que parce que je n’ai pas eu le loisir de la faire plus courte »

Simple = clair, concret et concis.

9. Connecter

Revenir sur des points vus précédemment pour faire des connexions sur les sujets et répéter discrètement,

10. Donner du sens. 

Énoncez l’objectif avant l’enseignement : dès le début, vous devez dire pourquoi c’est intéressant pour eux. Le bénéfice doit être concret.

Par exemple si vous venez à un cours de self-défense et que je vous dis,
« je vais vous montrer une technique (sans blague). Alors vous faites ça , puis ça et ça et ça … là vous vous demanderiez rapidement « mais que fait ce guignol… Ho tiens, j’ai une notification bien plus passionnante sur mon téléphone ». Alors que si je vous dis « je vais vous apprendre une technique pour arrêter n’importe quelle attaque au couteau à main nue » vous allez plus m’écouter.

11. Offrir du concret !

 En plus de donner du sens pour susciter l’envie, la finalité doit être concrète. Ce qu’ils apprennent doit être relié à leur travail. Évitez les informations non utiles pour eux ! Le cas d’usage dans un autre secteur et dans un autre métier ne les intéresse pas. Privilégiez donc les formations intra, c’est tellement plus bénéfique, et cela est rentable dès 2 stagiaires si vous prenez un formateur freelance. 3 ou 4 avec un organisme. En termes d’utilité, c’est le jour et la nuit.

12. Prévoir des jeux et des récompenses

Les Serious Games ont leur rôle à jouer, car le divertissement et la récompense créent de la dopamine, les jeux sur téléphone et les réseaux sociaux ont compris cela, même une récompense imaginaire stimule. Regarder la galette des Rois, un petit rituel sous la table et la joie de devenir le roi ou la reine et hop c’est un carton. Les jeux sur téléphone n’ont rien inventé .

Faire des mises en application pour intégrer par des jeux incite aussi l’apprenant à se répéter ce qui vient d’être appris. Posez des questions, proposez des énigmes. Pour que vos formations s’améliorent l’apprenant doit être acteur.

13. Créer un moment de vie avec des interactions sociales et communauté  :

Créez du lien entre les participants ,pendant et aussi après la formation. Créer une communauté de partage ou d’entraide sur le sujet , il y a parfois des réseaux sociaux d’entreprises, ou un groupe whatsapp, etc. Bien sûr, adaptez cela aux stagiaires. Vous ne savez pas comment faire, revoyez le point 12 et l’article qui le complète.

14. Avoir des diapositives non soporifiques:

Là aussi variez, un peu de texte, des images, des diagrammes, des mind-map, du dynamisme, des schémas, des animations, une taille de police en 32, un fond noir 😉 – je vous assure, c’est moins fatigant pour les yeux et rassurez-vous le vidéo projecteur ne projette pas de lumière noire et cela amène leurs regards sur le formateur plutôt que sur les écrits. Et…

Ce nouveau format de diapositive améliorera facilement vos formations.

15. Entrainer, entrainer, entrainer.

Faire une fois ne suffit pas. Si la formation se déroule en plusieurs jours, le formateur peut leur demander de s’entrainer encore une fois le soir afin de lui poser des questions le lendemain.

Image Newsletter formation

Si vous trouvez l’article intéressant, faites-en profiter votre réseau Linkedin en le partageant :

Votre avis nous intéresse. Qu'en pensez-vous ?